Le Tsunami

articlenicematin• Tout d'abord, j'ai souhaité illustrer mon engagement envers mes enfants, envers tous les enfants par un article de presse qui est paru le 15 février 2014 dans les colonnes de Nice Matin. Il fait suite au plan anti cancer où les enfants sont les grands oubliés. Rien dans les démarches de recherches scientifiques.

• C'était la journée mondiale contre les cancers pédiatriques,

• L'onde de choc avec « l'envol vers une autre galaxie » le 7 mars 2014 à 6h30 de Flavien a été terrible pour sa famille et pour beaucoup de personnes. Voilà pourquoi j'ai appelé mon engagement un Tsunami.

• En tant que papa du « jedi », je ne peux pas accepter que mon enfant, et tous ces enfants, soient décédées (et continuent de mourir si l'on ne fait rien) pour de simples raisons de rentabilité ou des conflits partisans. Je m'ENGAGE à faire durer pour toujours son sourire, son envie et sa joie de vivre, son Amour de la vie, son combat contre la maladie à travers le projet et la Fondation.

Chaque larme versée aura une influence bénéfique dans notre démarche et viendra augmenter notre pourvoir d'action.

 

 

BOUTIQUE

boutique